Rapport sur les situations dangereuses par voix pour EDF

Les compétences Spix de type Choix dans une liste et Commentaire ouvert sont utilisées pour aider les inspecteurs à produire des rapports sur les situations dangereuses.

Le Spix.SKILL interfacé avec le logiciel Cameleon Mobile d’EDF permet de générer des rapports de situation dangereuse par la voix pendant le vol.

SPIX aide les inspecteurs du travail à naviguer dans la zone, en gardant les mains libres, les gants et le smartphone dans la poche.

Les retours des inspecteurs du travail sont les suivants :
– Je peux facilement signaler une situation dangereuse,
– Je n’ai pas besoin de revenir en arrière pour compléter les détails,
– Je peux garder mes gants et travailler en toute sécurité, concentré sur mon travail.

Les retours des gestionnaires sont les suivants :
– Les situations dangereuses sont mieux décrites, aucune donnée n’est manquante,
– Le rapport est généré en temps réel, ce qui est beaucoup plus précis,
– La sécurité au travail est accrue.

L’environnement de travail à EDF est bruyant. L’utilisateur n’a pas de retour visuel car le smartphone reste dans la poche.

Inspection des chemins de fer par la voix de la Sncf

L’assistant vocal SPIX est utilisé pour aider un travailleur de terrain de la SNCF à signaler une défaillance potentielle dans l’installation d’un passage à niveau.

Spix aide le travailleur de terrain à proximité du passage à niveau pour signaler une défaillance potentielle et l’accès à la défaillance précédente déjà signalée.

L’utilisation de l’assistant vocal SPIX pour signaler les pannes ferroviaires et y accéder par la voix permet au travailleur sur le terrain de conserver ses EPI, ses gants et son casque, tout en recherchant des informations et en signalant les défauts.

Les retours des travailleurs des passages à niveau sont les suivants :

– Je peux accéder à des informations pertinentes pour mon travail à tout moment.
– La façon d’activer Spix est pratique dans un environnement bruyant.
– Je peux garder mes gants et travailler en toute sécurité, en me concentrant sur l’environnement.

Les retours des gestionnaires sont les suivants :
– Nous recueillons davantage de données et de détails sur le passage à niveau.
– Les données permettent un meilleur suivi de nos installations
– La sécurité des travailleurs et des usagers du chemin de fer est accrue

L’environnement de travail à la SNCF près du passage à niveau est « extérieur » avec un bruit modéré. L’utilisateur peut obtenir des informations visuelles et vocales.